Mizoram est l’un de ces endroits où l’on peut simplement s’arrêter et sentir les splendides verdures luxuriantes, le brouillard couvert de collines lointaines, les vues florales odorantes. Situé sur les collines du nord-est, le Mizoram est l’un des sept états frères où l’on peut découvrir le paradis sur terre. Composé principalement d’une population de base tribale, le mot mizorami pour festival est kut. Il y a trois kuts qui ont lieu à Mizoram-Chapchar Kut, Mim Kut et le Pawl kut. Les trois festivals sont exclusivement dédiés aux activités agricoles. Les festivals sont célébrés pour marquer l’arrivée du printemps avec des fêtes extravagantes et des danses traditionnelles complexes.

Festivals et culture du Mizoram avec photos :

Voyons les meilleurs festivals et cultures du mizoram.

1. Chapchar Kut :

fêtes du mizoram

C’est considérablement le festival le plus ancien du mizoram. Lors de ce festival, les agriculteurs coupent les forêts de bambous pour faire place à l’agriculture saisonnière. C’est la saison où les agriculteurs attendent que les tas de bambou sèchent ou soient brûlés. Et ce processus est appelé Chapchar. Alors que Kut signifie fête, le régime de séchage des tas et une fête pour célébrer l’arrivée du printemps formulent le vrai sens de chapchar kut..

Les gens portent des vêtements traditionnels et des chapeaux faits de perles et de plumes de perroquets. Dans ce festival, ils ne portent pas de chaussures. Une danse traditionnelle du bambou est exécutée où les femmes dansent de manière extravagante en ornant les vêtements traditionnels qu’elles confectionnent tandis que les hommes s’assoient par terre et se battent avec du bambou tout en chantant des chansons traditionnelles..

Chapchar Kut est célébré dans tous les villages Mizo et est une tradition culturelle très importante dans la société. Au fil des ans, les habitants de divers villages ont développé leur propre façon unique de célébrer le festival et aucune célébration ne se ressemble, ce qui le rend diversifié à sa manière..

Chapchar Kut est aujourd’hui devenu la fête la plus populaire de l’État et se déroule pendant les mois de mars.

2. Mim Kut :

Mim kut est un festival annuel comme le chapchar kut. Plus qu’un festival, c’est une fête culturelle vibrante et colorée qui est célébrée avec beaucoup d’anticipation et d’extravagance, le plaisir est un petit facteur par rapport à toutes les danses et chants qui se poursuivent pendant quatre à cinq jours. Mim Kut est essentiellement une fête du maïs. Bien que chaque festival en Inde soit extravagant et flashy, les festivals de mizo ne sont pas seulement uniques mais simples et diversifiés, d’où la richesse de la culture.

La tradition de rendre hommage aux morts s’effectue selon des coutumes déjà établies et utilisées depuis des siècles. Le festival est célébré par l’ensemble de l’État du Mizoram avec un grand enthousiasme. Pendant la célébration du Mim Kut, on pense que les ancêtres décédés visitent les maisons de leurs enfants et de leurs proches, des offrandes spéciales sont faites pour eux. Ces offres comprennent des légumes frais, du maïs, du pain et des colliers. Souvent, les vêtements sont également dédiés à leurs souvenirs.

Généralement, le premier jour du festival est consacré au rituel de faire des offrandes aux morts. Le deuxième jour implique principalement des jeux amusants et ébats, de la danse et du chant. Il existe une tradition selon laquelle le deuxième jour, les repas sont préparés avec du pain et les gens prennent un repas copieux à partir de produits de pain..

La fête de Mim kut est célébrée aux mois d’août-septembre, juste après la réussite de la récolte du maïs. Des échantillons de la récolte de l’année précédente sont consacrés aux âmes décédées de la communauté.

3. Cliquet Kut :

Comme les deux autres kuts, cette fête est aussi pour célébrer la grande récolte de paille. Cliquet signifiant que la paille est récoltée en décembre après le mim kut. Cette fête de la paille est considérée comme une sorte de fête d’action de grâce car elle est célébrée trois mois après le mim kut. La bière de riz est principalement consommée pendant ce festival avec beaucoup de gaieté parmi les gens. Différents villages ont différentes manières de célébrer cette grande fête.

Il existe encore un autre festival connu sous le nom de

4. Thalfavang Kut :

Célébrée au mois de novembre, c’est aussi une fête de la récolte. Cela marque le début de la récolte. Diverses communautés et tribus se rassemblent et présentent leurs collections sous la forme d’un festin pendant qu’elles passent joyeusement le temps. Les activités culturelles sont mises en valeur sous forme de jeux traditionnels et de chants ou de danse et de musique.