La consommation d’alcool pendant la grossesse n’est pas quelque chose sur laquelle nous voulons parier. Les risques sont plus nombreux, nuisant non seulement à votre croissance, mais également à la croissance de votre bébé dans l’embryon. Il existe de nombreux risques potentiels dont vous n’êtes peut-être pas conscient. Voici quelques choses que vous devez savoir sur l’alcool et la grossesse.

Alcool pendant la grossesse

Pendant des années, les chercheurs ont passé des rouleaux de papier à essayer de déterminer si la consommation d’alcool pendant la grossesse est nocive ou non (1). Il a alors été conclu qu’aller trop loin avec votre alcool pendant que vous attendez est en effet nocif. En fait, une petite quantité d’alcool suffit pour causer des dommages et des malformations congénitales au fœtus.

La consommation d’alcool pendant la grossesse est-elle considérée comme sûre?

Non! un fort non ! Les dangers de l’alcool pendant la grossesse sont multiples. Le syndrome d’alcoolisme foetal est une chose courante pour toutes les femmes enceintes qui consomment de l’alcool. L’alcool a le potentiel de passer dans le placenta et ainsi dans la circulation sanguine du bébé. Si vous décidez quand même de boire pendant la grossesse, il est déconseillé de boire plus d’une ou deux unités..

Effets secondaires de la consommation d’alcool pendant la grossesse :

Si vous réfléchissez, il est tout à fait normal de céder à la consommation occasionnelle, mais seulement occasionnellement. La consommation occasionnelle lors de fêtes et autres rassemblements sociaux n’est pas très susceptible d’affecter votre bébé de manière négative ou défavorable. Au cas où vous vous attendiez et vous vous interrogez sur les effets de l’alcool pendant la grossesse, voici un avertissement.

1. Le foie est l’un des derniers organes à se développer chez votre bébé. Par conséquent, lorsque vous consommez de l’alcool, comme tout autre nutriment qui pénètre dans votre corps, l’alcool atteint également invariablement votre enfant et en raison de l’absence de foie ou de la possession de un très petit foie, le corps du bébé ne peut pas traiter l’alcool aussi bien que vous. Cela affecte négativement la croissance du bébé. Une consommation excessive d’alcool ou une forte consommation d’alcool pendant la grossesse est préjudiciable à votre bébé. Si une mère s’adonne à une forte consommation d’alcool, son enfant est susceptible de ressentir les effets de l’alcool même après sa naissance et ces effets peuvent durer toute la vie..

2. Troubles chez les bébés si la mère boit de l’alcool pendant la grossesse :

Les principaux troubles chez les bébés dont les mères consomment de l’alcool pendant la grossesse sont un retard de croissance, des problèmes de comportement, une anomalie faciale et des troubles d’apprentissage chez l’enfant. Boire de l’alcool pendant la grossesse peut également entraîner des troubles plus graves comme des problèmes de vue permanents, des difficultés auditives, des problèmes de sommeil, des retards d’élocution, un faible poids de naissance chez votre enfant. Dans certains cas, les médecins ont également découvert que les effets de la consommation d’alcool pendant la grossesse entraînent une fausse couche, une naissance prématurée ou la naissance d’un enfant mort-né..

3. Lésions cérébrales et mortinaissance :

Les lésions cérébrales et la mortinatalité sont les autres effets secondaires de l’alcool en début de grossesse. Le bébé ne grandit pas dans l’utérus ou peut même perdre la vie.

4. Malformations congénitales :

Les malformations congénitales telles que les problèmes de vision, les problèmes d’audition, etc. sont les défauts possibles que le bébé pourrait développer. Rappelez-vous, les défauts sont à long terme.

Si vous envisagez toujours de boire de l’alcool pendant la grossesse, notre mise en garde serait de vous adonner à des boissons occasionnelles et de garder la quantité à l’esprit. Ne vous perdez pas et gardez à l’esprit à quel point cela affecte votre corps. L’alcool est une substance toxique pour le bébé, en raison du manque d’organes appropriés pour décomposer l’alcool, le bébé en développement a tendance à avoir une forte concentration d’alcool dans le sang si la mère boit car cette boisson passera au bébé. Il y a des cas où des femmes se sont beaucoup adonnées à l’alcool en attendant mais ont donné naissance à des bébés parfaitement bien sans défauts tandis que d’autres qui ont à peine bu un verre ou deux ont eu des troubles chez leurs bébés, il est donc préférable d’être prudent. Chaque naissance est différente, chaque future maman est différente et son corps aussi.

Des études ont montré que même un verre ou deux de n’importe quelle boisson, que ce soit du vin, de la bière, de la vodka, du rhum affectera invariablement votre bébé. Pendant que vous voyez vos amis boire, gardez à l’esprit que leur corps peut le supporter. Vous ne pouvez pas, peut-être. Si vous buvez régulièrement, la meilleure chose à faire est d’arrêter de consommer de l’alcool une fois que vous apprenez que vous êtes enceinte. De cette façon, vous pouvez éloigner les maladies et donner naissance à un enfant heureux et en bonne santé..

Effets de la consommation d’alcool pendant la grossesse :

Comme nous l’avons dit, nous croyons en l’absence d’alcool pendant la grossesse. Néanmoins, si vous le faites, voici quelques-uns des effets que vous verrez chez votre bébé.

A. Caractéristiques du visage : Le bébé peut avoir des traits du visage distinctifs. Il peut avoir une petite tête, un visage plat et des ouvertures oculaires parfois étroites.

B. Problèmes de croissance : Les problèmes de croissance viendront avec l’âge. Les enfants dont les mères ont bu de l’alcool pendant la grossesse auront tendance à être plus petits que les autres de leur âge.

C. Les problèmes d’apprentissage et de comportement apparaîtront également avec le temps.

ré. Des malformations congénitales et des problèmes de liaison avec votre nouveau-né, ainsi que des problèmes d’alimentation ont également été observés.

Alcool pendant la grossesse

Façons d’arrêter de consommer de l’alcool pendant la grossesse :

  • La première façon est de bien comprendre qu’il est extrêmement nocif pour vous et le bébé. Sachant cela, essayez de vous distraire en faisant des choses qui demandent toute votre attention. Se garder distrait est tout le chemin possible.
  • Comprenez votre temps de soif d’alcool. Une fois que vous savez cela, essayez de vous promener ou essayez de ne pas être dans les parages. Faites des choses qui vous assureront d’être loin de l’accessibilité à l’alcool.
  • Parlez à votre médecin pour plus de remèdes.

Bien que cet arrêt puisse être difficile, la maîtrise de soi est la première chose que vous devez pratiquer. Avec ça, les choses vont se mettre en place.

Comment l’alcool passe-t-il au bébé dans l’utérus?

L’alcool passera du sang de la mère au sang du bébé. Il pénètre dans le bébé par le placenta, qui relie la mère et le bébé. Le placenta est idéal pour nourrir le bébé avec les aliments nutritifs dont il a besoin pour sa croissance.

Pouvez-vous boire de l’alcool pendant la grossesse?

La réponse à une question comme peut-on boire de l’alcool enceinte est assez simple. Oui bien sûr, vous pouvez. Cependant, DEVRIEZ-vous boire de l’alcool pendant la grossesse, est très subjectif. À mon avis, vous ne devriez pas. Ne pas consommer d’alcool pendant neuf mois entiers ne fera que du bien à votre corps. Si toutefois, vous souhaitez toujours vous adonner à la consommation d’alcool, qu’elle soit occasionnelle ou lourde, il est préférable que vous soyez bien informé des répercussions de vos actes. Il est très utile de parler à votre médecin, de démystifier ces mythes et de découvrir la vérité. Demandez l’avis de votre médecin à cet égard et assurez-vous de savoir ce que vous faites, car si votre boisson affectera grandement votre enfant..

Demandez à votre médecin ce qui vous convient le mieux et suivez un régime alimentaire sain. Si vous êtes un fêtard régulier qui consomme de l’alcool pendant de telles occasions, essayez d’éviter de tels rassemblements sociaux, car l’alcool ne deviendra pas moins toxique car c’est l’anniversaire de votre meilleur ami ou le mariage de votre sœur. Essayez et adonnez-vous à d’autres activités qui vous détendront, vous et votre enfant. Vous pouvez aller au spa, lire des livres ou même écouter de la bonne musique. Vous pouvez également concocter quelque chose de sain pour vous et votre enfant.

Prévenir les femmes de ne pas boire d’alcool pendant la grossesse, ou de réduire leur consommation de telles boissons qui peuvent s’avérer nocives pour l’enfant, à long terme, est bénéfique. Les gens mettent en garde parce qu’ils souhaitent le meilleur pour la mère et l’enfant. Les médecins choisiront toujours un bébé en bonne santé plutôt que la vie de fête d’une mère et conseilleront donc à leurs patients de s’abstenir de boissons alcoolisées pour éliminer les possibilités, en fait, les possibilités les plus rares que l’enfant naisse avec des dommages irréparables..

Beaucoup de douleur et de regret peuvent être évités si vous gardez l’alcool à l’écart pendant neuf mois et jusqu’à ce que vous arrêtiez d’allaiter votre bébé. Il s’agit seulement d’un certain contrôle qui peut vous aider dans le processus. Lorsque vous savez que vous êtes enceinte, gardez la maison exempte de bouteilles d’alcool ou même de leur odeur. Ce sera essentiellement votre première étape pour arrêter de fumer.