La grossesse est le moment où vous avez besoin de suffisamment de repos pour vaincre la fatigue et la tension sur le corps. Mais c’est aussi l’un des moments où la plupart des femmes ont du mal à passer une bonne nuit de sommeil. Au moins 80% des femmes souffrent d’insomnie ou d’insomnie pendant la grossesse. Divers facteurs tels que les changements hormonaux, les brûlures d’estomac, le ventre de bébé, etc. provoquent une perte de sommeil ou une qualité de sommeil perturbée. L’insomnie peut être une condition très inconfortable et misérable, mais elle peut être gérée avec des changements de mode de vie et des remèdes efficaces.

insomnie pendant la grossesse

Examinons les différentes causes de l’insomnie pendant la grossesse et les remèdes importants pour la traiter.

Qu’est-ce que l’insomnie de grossesse?

L’insomnie est un trouble du sommeil où il est difficile de s’endormir, de rester endormi ou d’avoir un sommeil de bonne qualité, profond et adéquat. Il existe diverses causes d’insomnie pendant la grossesse. Pic d’hormones de grossesse, nervosité de bébé, brûlures d’estomac, crampes musculaires, le ventre de bébé peut sérieusement affecter votre sommeil. L’insomnie peut survenir à tout moment au cours de la période de neuf mois, mais elle commence généralement au premier trimestre et s’aggrave au cours du troisième trimestre. Bien que les troubles du sommeil soient assez fréquents chez les femmes enceintes et qu’ils n’affectent pas la santé du bébé lorsqu’ils sont bien gérés, ils peuvent sérieusement affecter votre capacité à fonctionner et votre qualité de vie. Dans le pire des cas, l’insomnie peut également affecter le système immunitaire et entraîner des complications pendant la grossesse.

Causes de l’insomnie (problèmes de sommeil) pendant la grossesse :

Regardons les différentes raisons derrière le problème de sommeil pendant la grossesse,

  1. La grossesse provoque des changements dans les hormones dans notre corps. Les hormones de grossesse comme la progestérone et les œstrogènes provoquent des changements dans la respiration et la physiologie qui perturbent le sommeil.
  2. Les troubles digestifs comme les nausées, les ballonnements, les brûlures d’estomac, les indigestions, etc. causent beaucoup de malaise et nous tiennent éveillés.
  3. L’anxiété et la nervosité d’être une nouvelle mère, le bon développement du bébé dans l’utérus, l’équilibre entre travail et maternité sont des peurs courantes qui occupent notre esprit et perturbent notre sommeil.
  4. La grossesse provoque des crampes musculaires dues à des changements dans la physiologie et au stress sur divers muscles causés par la croissance de l’utérus. Les maux de dos, les crampes aux jambes interfèrent généralement avec votre capacité à passer une bonne nuit de sommeil.
  5. Le bébé en pleine croissance qui pousse contre votre vessie provoque des envies fréquentes d’uriner. Cela se produit également pendant la nuit, interrompant votre sommeil.
  6. Métabolisme accru.
  7. La bosse de bébé qui grandit rend très difficile pour vous de trouver une position confortable pour vous allonger. Cela commence au cours du deuxième trimestre et s’aggrave au troisième trimestre lorsque le bébé grandit pleinement.
  8. Les difficultés respiratoires en position couchée sont une autre cause majeure de difficulté à dormir. La pression exercée sur le diaphragme par l’utérus en croissance et les changements hormonaux provoquent un essoufflement et beaucoup d’agitation.
  9. La plupart des femmes vivent des rêves vifs et intenses en raison des fluctuations des hormones de grossesse. Ces rêves vous réveillent souvent pendant la nuit.

Comment gérer et prévenir l’insomnie pendant la grossesse?

Voyons maintenant les différents remèdes et astuces pour traiter et prévenir l’insomnie pendant la grossesse,

1. Pratiquez une bonne hygiène de sommeil :

Il est très important de réguler l’horaire de sommeil et de réveil pour vaincre l’insomnie. Commencez une routine du coucher et essayez de vous coucher à la même heure tous les jours.

2. Bain chaud :

Prenez un bain chaud apaisant avant de vous coucher. Cela détend l’esprit et le corps, vous aidant à vous endormir rapidement.

3. Évitez la lumière bleue :

Évitez les téléviseurs, téléphones portables, ordinateurs portables, tablettes et autres appareils qui émettent de la lumière bleue au moins deux heures avant le coucher. La lumière bleue supprime la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil qui vous aide à vous endormir.

4. Contrôle de la température :

Assurez-vous que votre chambre est à sa température optimale. Un environnement trop chaud ou trop froid rend le corps difficile à se détendre et à s’endormir ou à rester endormi.

5. Sortez du lit :

Ne restez pas éveillé longtemps au lit. Si vous avez du mal à vous endormir, sortez du lit et adonnez-vous à une activité légère comme lire un livre ou écouter de la musique, au lieu de rester au lit et de lutter pour vous endormir.

6. Mettez-vous à l’aise :

Utilisez des oreillers pour vous positionner confortablement sur le lit. Placer des oreillers entre vos genoux et sous votre ventre vous offre un bon amorti et un bon confort. Et cela aide à la relaxation musculaire et au sommeil.

7. Préoccupations liées à la grossesse :

Les peurs et l’anxiété à propos d’un accouchement sans heurts et d’être une mère peuvent vous tenir éveillée comme rien d’autre. Essayez de parler de vos préoccupations à votre partenaire ou à vos amis et faites-vous une lumière.

8. Pratiquez des techniques de relaxation :

Des techniques comme la méditation, les exercices de respiration, la thérapie cognitivo-comportementale sont des méthodes très efficaces pour détendre et calmer votre esprit. Ces techniques ont fait leurs preuves pour améliorer la qualité du sommeil et guérir l’insomnie.

9. Alimentation légère et saine :

Assurez-vous que votre dîner est léger et sain. Évitez les épices, les graisses et autres aliments qui fatiguent votre système digestif et provoquent des brûlures d’estomac ou des ballonnements.

10. Évitez la caféine :

Évitez le café, le thé, les chocolats et autres aliments qui contiennent de la caféine après l’après-midi. La caféine empêche votre esprit de se détendre et vous maintient alerte et éveillé.

11. Dîner matinal :

Terminez votre dîner au moins 2-3 heures avant le coucher. Cela donne suffisamment de temps pour que la nourriture soit digérée avant d’aller au lit. Un foie détendu aide à mieux dormir.

12. Collation saine :

Mangez une barre protéinée légère ou un verre de lait chaud avant d’aller au lit. Cela aide à maintenir les niveaux de sucre et à favoriser un meilleur sommeil.

13. Exercice :

L’activité physique, le yoga prénatal et l’exercice pendant la journée pendant au moins 30 minutes améliorent la qualité du sommeil et guérissent l’insomnie. Mais votre médecin doit approuver que vous fassiez un exercice physique pendant la grossesse.

14. Apport de liquide :

Buvez beaucoup d’eau et de liquides pendant la journée pour garder votre corps bien hydraté et en bonne santé. Mais évitez de boire des liquides après 19 heures. Cela aide à réduire le nombre de pauses toilettes la nuit.

15. Siestes de jour :

Faites de courtes siestes pendant la journée et évitez les siestes quelques heures avant le coucher. Cela vous aide à vous endormir facilement la nuit.

Médicaments pour guérir l’insomnie pendant la grossesse :

Au cours du sommeil en vente libre, les médicaments ne sont pas suggérés pendant la grossesse car ils peuvent affecter le développement du bébé ou causer d’autres complications. L’insomnie pendant la grossesse doit être gérée par des changements de mode de vie, une alimentation saine et des techniques de relaxation. Les compléments alimentaires comme la mélatonine naturelle et d’autres herbes aident à un meilleur sommeil, mais ils doivent être suggérés par le médecin en fonction de votre état de santé. Dans les cas graves, cependant, les médecins suggèrent des somnifères et d’autres aides qui peuvent être pris en toute sécurité pendant la grossesse. Mais ils doivent être prescrits par votre médecin après une évaluation approfondie.

La grossesse a ses propres hauts et bas. L’excitation de donner naissance à un bébé peut également être infectée par une nervosité sans fin et un manque de sommeil. L’insomnie pendant la grossesse peut être facilement traitée avec les remèdes fournis ci-dessus. Mais si votre insomnie persiste, il est recommandé de consulter votre médecin pour obtenir des médicaments sur ordonnance qui peuvent être pris en toute sécurité pendant la grossesse. Faites-nous savoir comment cet article vous a aidé à vaincre votre insomnie en commentant ci-dessous et en aimant cet article.

Foire aux questions et réponses :

Q1. L’insomnie est-elle nocive pendant la grossesse?

Réponse : Bien que l’insomnie soit normale pendant la grossesse, les cas chroniques et graves d’insomnie affectent la santé de la mère et du fœtus en croissance. Un sommeil insuffisant augmente l’inflammation dans le corps et réduit les niveaux d’immunité. De nombreuses études ont lié l’insomnie de la grossesse à des conditions telles que l’hypertension artérielle, le diabète gestationnel et la prééclampsie. Ces conditions peuvent perturber le flux sanguin et le flux d’oxygène vers le fœtus en croissance, affectant son développement et sa croissance. La prééclampsie peut être mortelle pour la mère et le bébé. Le faible poids à la naissance et les naissances prématurées sont des complications courantes de l’insomnie. Selon les recherches, les femmes qui dorment moins pendant la grossesse sont plus susceptibles d’avoir un travail plus long et des accouchements par césarienne.

Q2. L’insomnie en fin de grossesse est-elle un signe d’accouchement?

Réponse : Certaines femmes souffrent d’une aggravation de l’insomnie juste avant le travail. L’inquiétude et l’anxiété au sujet du travail et de l’accouchement sont l’une des causes les plus courantes. Les changements hormonaux avant l’accouchement contribuent également à l’augmentation de l’insomnie. La sécrétion d’ocytocine, une hormone très importante qui aide à l’accouchement, augmente l’éveil et aggrave l’insomnie. Des niveaux plus élevés de progestérone et d’œstrogènes détériorent également la qualité du sommeil. Il est conseillé de faire des siestes à intervalles réguliers tout au long de la journée pour donner au corps le repos nécessaire et le préparer au travail.

Q3. Quand commence l’insomnie pendant la grossesse?

Réponse : L’insomnie ou les changements dans les habitudes de sommeil commencent généralement au cours du premier trimestre de la grossesse. Cela est dû aux changements dans les niveaux d’hormones de reproduction comme la progestérone. La fatigue, les nausées, les vomissements, les mictions fréquentes pendant la nuit perturbent également le sommeil et contribuent à l’éveil. Vers la fin du deuxième trimestre, il y a une nouvelle diminution de la qualité du sommeil. Mais au cours du troisième trimestre, l’insomnie prend une forme plus sévère. Au moins 98% des femmes enceintes ont des problèmes de sommeil pendant cette période. Le ventre de bébé, les maux de dos, les brûlures d’estomac, le syndrome des jambes sans repos, les mouvements du fœtus, etc. contribuent grandement à l’insomnie au cours du troisième trimestre et du 9e mois vers la fin de la grossesse.