La douleur/sensibilité des seins est le premier signe de grossesse en général. Il y a beaucoup de changements dans le corps à la fois externes et internes lorsqu’une femme est enceinte. En dehors de l’estomac, les premiers symptômes de la grossesse auxquels sont confrontés tous les organes du corps sont les seins. Pendant la grossesse, il y a une augmentation du flux sanguin et des changements hormonaux qui entraînent des changements dans les tissus mammaires. Ces changements sont généralement observés au cours du deuxième ou du troisième trimestre de la grossesse. Il y a des changements notables et significatifs dans les tissus mammaires. Cela peut être une augmentation de la taille, des mamelons sensibles, des fuites. Mais il n’y a rien à paniquer ou à s’inquiéter à ce sujet. C’est tout à fait normal pendant la grossesse. Ces changements ne sont rien d’autre que la préparation des seins à l’allaitement.

Douleur mammaire pendant la grossesse

Causes et symptômes de la douleur mammaire pendant la grossesse :

Les différentes raisons et symptômes de la douleur mammaire pendant la grossesse sont :

Seins douloureux/ultra sensibles :

Les seins ont tendance à être très douloureux et sensibles au cours des premières semaines. On ressent la douleur en portant un soutien-gorge car il devient très ultra sensible. Des picotements peuvent être ressentis dans une large mesure.

Modifications du mamelon et des aréoles :

Les mamelons deviennent plus foncés et plus gros à mesure que l’on progresse au début de la grossesse. On peut également remarquer de petites chair de poule ou des marques blanches sur la zone des mamelons (appelées aréoles), ce qui est tout à fait normal et sans inquiétude. L’aréole s’agrandit avec le temps.

Gros seins :

Après les trois premiers mois, on peut remarquer des changements dans la taille des seins. Ils deviennent plus gros et douloureux au toucher. On peut également ressentir des démangeaisons lorsque la poitrine grossit. C’est tout à fait normal car le corps prépare le tissu mammaire à des fins d’allaitement et d’alimentation. Les veines bleues complexes deviennent visibles sur le sein qui transporte des nutriments et des fluides importants.

Colostrum :

Il peut être défini comme « le premier lait que le corps libère ». C’est un fluide de couleur dorée. Il contient tous les nutriments ainsi que les immunités et la protection dont un bébé a besoin une fois né. C’est la raison pour laquelle le lait maternel est considéré comme l’ingrédient le plus important dans la croissance appropriée et saine d’un bébé. Il peut se présenter sous la forme d’un fluide coloré ou d’une substance agglomérée.

Aucun changement dans la poitrine :

Il s’agit d’une situation un peu particulière lorsqu’une femme subit peu ou pas de changements dans les seins. Il ne faut pas paniquer et consulter un bon médecin. Discutez des problèmes sans hésitation et optez pour un examen intensif des seins.

Conseils pour soulager la douleur mammaire pendant la grossesse :

Comme discuté, ces changements sont très normaux et il n’y a rien à craindre. Mais quelques conseils sont à suivre et des précautions doivent être prises pour que vous puissiez soulager un peu votre sein. Avec peu de soins et de connaissances, la douleur peut être combattue dans une large mesure.

je. On devrait acheter de bons soutiens-gorge de soutien / soutiens-gorge de maternité de marque. C’est un impératif. Il soulage la douleur dans une certaine mesure et empêche les seins de s’affaisser à l’avenir. Il faut prendre conseil auprès d’une vendeuse avertie ou d’une experte en magasin de maternité. Les soutiens-gorge à armatures doivent être négligés. Un coton doux sans coutures près des mamelons est idéal. Le coton doit être préféré au synthétique.

Généralement, lorsque l’on augmente d’une ou deux tailles de bonnet, un soutien-gorge un peu ample doit être choisi pour maintenir le niveau de confort..

ii. Tout doit être discuté avec votre partenaire. Votre partenaire doit être bien conscient des changements corporels que vous vivez. La discussion conduit à la prudence lors des étreintes ou de l’amour.

iii. Plusieurs fois, les symptômes ci-dessus sont suivis d’éruptions cutanées rouges, trop chaudes au toucher et d’autres problèmes graves. Un médecin doit être contacté dans ce cas immédiatement pour demander conseil.