Pendant la grossesse, certains aliments sont marqués comme sûrs et dangereux pour la consommation. Alors que les légumes verts sont toujours considérés comme faisant partie d’une alimentation saine, vous êtes-vous déjà demandé si vous pouviez manger du persil enceinte. L’ajout de feuilles de persil comme assaisonnement à votre assiette pendant la grossesse ne cause aucun préjudice grave à votre bébé à naître. Cependant, les grandes quantités de persil doivent être totalement évitées lorsque vous êtes enceinte car cela peut causer de graves problèmes de santé. Lisez cet article si vous voulez savoir si le persil est sans danger pendant la grossesse?

persil pendant la grossesse

Avantages du persil pendant la grossesse :

Le persil est une herbe très courante utilisée dans les préparations alimentaires dans le monde entier. Il est facilement disponible tout au long de l’année. Le persil est connu pour être une plante nutritive qui regorge d’antioxydants et de vitamines. Il offre de multiples bienfaits pour la santé, même aux femmes enceintes lorsqu’il est pris en petites quantités. Certains des avantages exceptionnels des feuilles de persil sont :

Renforce le système immunitaire :

Le persil a une teneur élevée en arsenal, qui fonctionne comme un excellent composé antioxydant. Il aide à renforcer le système immunitaire et à combattre les infections pendant votre grossesse.

Possède des propriétés anti-inflammatoires :

Le persil possède de superbes propriétés anti-inflammatoires qui atténuent les problèmes tels que les douleurs articulaires et l’enflure chez les femmes enceintes.

Prévient l’anémie :

La forte dose de fer que vous obtenez du persil aide à prévenir l’apparition de l’anémie pendant la grossesse.

Combat les radicaux libres :

Le persil est la centrale électrique de la vitamine C et de la vitamine A qui aide à éliminer les radicaux libres et à prévenir le stress oxydatif chez la femme enceinte.

Est une bonne source de folates :

Le folate ou l’acide folique est considéré comme un nutriment important pendant la grossesse. manger du persil vous donne une dose optimale de folate qui protège votre bébé de toute anomalie du tube neural.

Aide à la digestion :

Le persil est connu pour avoir de superbes propriétés digestives qui aident à soulager les problèmes tels que les ballonnements et les flatulences.

Est emballé avec des nutriments essentiels :

Manger du persil pendant la grossesse fournit une bonne dose de minéraux essentiels tels que le calcium, le potassium et le magnésium. Ces minéraux sont essentiels au développement et à la croissance sains de votre bébé. De plus, la vitamine K présente dans le persil contribue à renforcer les os pendant la grossesse.

Effets secondaires et mesures de précaution :

Prendre de grandes quantités de persil peut faire plus de mal que de bien à votre bébé. De fortes doses de persil peuvent stimuler votre utérus et entraîner des contractions utérines prématurées. Les deux principaux ingrédients actifs du persil, à savoir la myristicine et l’apiol, se sont révélés nocifs pendant la grossesse. Certaines des raisons pour lesquelles l’utilisation de persil quantitativement doit être évitée pendant la grossesse sont les suivantes:

  • Les principes actifs présents dans le persil peuvent déclencher des contractions utérines pouvant même conduire à des avortements(1) et des fausses couches. Ces composants peuvent également provoquer un travail prématuré et présenter un plus grand risque pour la santé de la mère et du bébé.
  • La myristicine présente dans l’huile de persil lorsqu’elle atteint le bébé à travers le placenta peut modifier le rythme cardiaque de votre bébé à naître.
  • Des doses élevées d’huile de persil peuvent même entraîner des problèmes d’hémoglobine chez votre enfant en développement.
  • Manger du persil pendant la grossesse peut également déclencher une réaction allergique chez la future maman.

Donc, si vous souhaitez simplement utiliser du persil comme ingrédient aromatisant, cela est autorisé en toute sécurité pendant la grossesse. Plusieurs recherches sont menées à cet égard pour marquer la quantité exacte de persil qui peut être autorisée pendant la grossesse. Il est toujours préférable de parler à votre professionnel de la santé des risques associés à la consommation de persil pendant vos mois de grossesse..