Oui Merudanda Mudra ! J’espère que la plupart d’entre vous ont déjà fait la partie Pranayam, mais aujourd’hui, nous discutons du Merudanda Mudra avec le pranayam. Plus totalement distincts basés sur la norme de l’Ayurveda, les mudras de yoga sont implicites en tant que modalité de guérison. Le mot sanskrit mudra se traduit par signe sinon attitude. Un mudra pourrait engager tout le corps, sinon pourrait être une position de main facile. Les mudras ont utilisé en mélange avec le yoga le flux de prana dans le corps en inspirant diverses parties du corps mélangées par la respiration. Ici, aujourd’hui, nous expliquons en détail la signification de merudanda mudra, comment faire des étapes et des avantages avec des images.

Merudanda Mudra Signification, étapes et avantages :

Signification de Merudanda Mudra :

Habituellement utilisés pour le Pranayama, nous les utilisons également longuement pour nos techniques de « respiration pranique » ainsi que pour la méditation. Utilisé en méditation, Merudanda est extrêmement centré et calmant en plus d’être associé à une méthode de «sourire intérieur» et à Shambhavi mudra (attention à un point donné du corps).

Merudanda Mudra Comment faire les étapes et les avantages

Merudanda Mudra porte la conscience à la respiration. Dans ce mudra, on peut faire l’expérience de la respiration qui voyage dans tout le corps. Ce mudra peut être réalisé n’importe où, soit en position assise, soit en position debout. Dans Merudanda mudra, le pouce doit rester droit et les quatre doigts touchent la paume, puis maintenez les paumes au-dessus de vos genoux et commencez à respirer de manière lente et contrôlée. Si le pouce est opposé vers l’intérieur, l’énergie se déplace et atteint les poumons et le bas de l’abdomen. De plus, si vous maintenez le pouce vers le haut, l’énergie se déplace vers la partie médiane du corps de la même manière avec les pouces tournés vers l’extérieur, après quoi on peut alimenter la poitrine et la colonne vertébrale. Faites chaque étape de respiration 8 à 10 fois pour obtenir le plus grand bénéfice.

Étapes de Merudanda Mudra :

  • Asseyez-vous près de votre colonne vertébrale droite et haute. Détendez vos mains sur vos cuisses.
  • Tournez vos mains en poings, opposés vers le bas, les pouces s’étendant l’un vers l’autre. Tenir délibérément pendant cinq minutes tout en respirant lentement, respire toujours.

Merudanda Mudra 2:

En Pranayama, la « pause » entre l’inspiration et l’expiration, sinon vice versa, est vitale. Les yogis cultivent ce « Kumbhaka » et, dans cette pause de silence, nous obtenons quelques instants l’occasion de saisir une vue de ce qui est «au-delà» de l’action à peu près incessante de notre esprit. C’est un peu comme regarder à travers une fenêtre vers un monde extérieur avec lequel nous n’avons pas encore essayé – un monde sans fond dans notre propre espace interne.

Le premier rapport de Merudanda par les pouces tournés vers l’intérieur, les canaux de puissance vers le bas arrive aux poumons et en général à la région abdominale inférieure. La version suivante par le « pouce vers le haut », canalise Prana vers la partie médiane du corps ainsi que la troisième version par les pouces incurvés vers l’extérieur canalise Prana vers la poitrine supérieure et la colonne vertébrale en commun.

Merudanda Mudra 3:

Utilisez les mudras en torsion pendant un cycle; essayez donc un cycle par chaque position. Vous pouvez également expérimenter et découvrir que la position fonctionne mieux pour vous. Souvent, les personnes ont de la complexité à l’inspiration ou à l’expiration. La complexité est parfois ressentie par la respiration dans les zones inférieures de la poitrine et les abdominaux inférieurs. L’idée ici est que la respiration thoracique chronique profiterait de l’utilisation de Merudanda 3.

Avantages de Merudanda Mudra :

  • Ce yoga asana particulièrement la colonne vertébrale de propriété, Ida, Pingla et Sushumna Nadis. Il est extrêmement utile pour diminuer l’estomac bombé. Il diminue l’obésité ainsi que la rate distendue et le foie.
  •  Il rend actif le flot de Prana dans le Brahma Nadi, Sushumna en plus excite en commençant la Kundalini.
  • Il s’agit d’un ensemble vraiment merveilleux de gestes de la main que nous utilisons dans la spirale sacrée pour ornementer notre travail de respiration..
  • Il booste le feu gastrique. Il inspire la performance des viscères abdominaux, du foie, des reins, de la dyspepsie et de la gastrite. Il guérit les piles, la prostate, les nerfs de la vessie et le diabète, etc..
  • Faites circuler le prana le long de la colonne vertébrale et aide à revitaliser les maux de dos.

Auparavant, vous souhaitiez connaître tous les détails sur la façon de faire Merudanda Mudra, c’est là que vous pouvez vous référer. De plus, il contient tous les conseils et les précautions qui vous permettront de suivre plus facilement le système..