Imaginez aller au travail avec un mal de tête. Cela aggrave simplement votre journée. Ce mal de tête ou cet inconfort rend difficile toute action. Vous voudrez peut-être simplement rester dans votre lit et ne rien faire.

Quels sont les types de maux de tête dans différents endroits

Le mal de tête est la raison la plus courante ; les gens vont voir un médecin. La plupart des femmes ont des céphalées de tension et elles finissent par donner des maux de tête aux hommes. C’est la raison pour laquelle 127 millions de personnes s’absentent du travail.

Types de maux de tête et emplacements :

La tête peut faire mal différemment d’une personne à l’autre. Elle peut être frontale, dorsale, frontale, faciale ou de la tête. La douleur peut être de n’importe quelle ampleur. Normalement, il est moins au début et continue d’augmenter avec le temps s’il n’est pas traité. Si les maux de tête persistent plus longtemps, vous devriez consulter un médecin..

Les maux de tête avec d’autres symptômes comme le rhume, l’écoulement nasal, la raideur musculaire, la fièvre, la diarrhée, les douleurs à l’estomac, les nausées et les vomissements doivent également être contrôlés. Vous devez consulter un médecin si cela dure plus longtemps car cela pourrait signifier une maladie grave.

Elle est principalement due aux nerfs répartis dans le cerveau. Il est réparti sur la tête et le visage. Cela pourrait aussi être dû à des douleurs musculaires et des vaisseaux sanguins. Cela rend chaque type de mal de tête différent. Ainsi, chaque personne peut avoir différents types de maux de tête pour toutes les raisons. Les types de maux de tête sont les suivants.

Céphalée primaire :

Les maux de tête sans cause ni affection sont appelés maux de tête primaires. C’est un type commun de maux de tête. Ce type de mal de tête est très léger et de courte durée. Un simple repos ou une tasse de thé suffisent à le soigner.

Céphalée secondaire :

Un mal de tête qui a une raison et une condition est appelé mal de tête standard. Il peut s’agir d’un trouble ou d’une blessure. Ce type est plus long et plus douloureux. Vous pouvez prendre des médicaments et les guérir.

Céphalée de grappe :

Les maux de tête qui viennent en groupe sont appelés céphalées en grappe. Cela dure des semaines et des mois. Il est plus fréquent chez les hommes et les femmes. Ce type de douleurs dans un côté. C’est plus atroce. Il n’est pas palpitant. Il est également bilatéral. Il a deux types. L’algie vasculaire de la face épisodique est une céphalée plus longue. Cela peut durer de deux semaines à plusieurs années. Il s’accompagne d’une courte période de pause. La céphalée chronique en grappe n’est pas une céphalée de rupture. Il reste des mois voire des années. Il est continu et peut être très ennuyeux de continuer à vivre.

Mal de tête sinus:

Le sinus est un passage d’air qui entoure les yeux, le nez et les joues. Cette cavité peut donner de la douleur et provoquer des maux de tête sinusaux. Cela fait gonfler les cavités et se bouchent avec du mucus. La douleur peut être frontale et faciale. C’est profond et palpitant. Le visage est tendre au toucher. Il s’aggrave en se penchant ou en se couchant. Elle peut être confondue avec des douleurs aux oreilles ou des douleurs dentaires. Il est accompagné de nez froid et qui coule. Il peut également provoquer de la fièvre. Elle est souvent confondue avec la migraine.

Céphalée de tension :

La céphalée de tension est le type de céphalée primaire le plus courant. C’est ce qu’on appelle le mal de tête de stress. Il crée une pression dans la tête, le devant du visage et le dos. Il rend la personne sensible à la lumière et au son occasionnellement. Elle conduit souvent à des troubles du sommeil. Il en existe trois types, à savoir les céphalées de tension épisodiques peu fréquentes, les céphalées épisodiques fréquentes et les céphalées chroniques. Les maux de tête épisodiques peu fréquents peuvent être une fois par mois. Les maux de tête épisodiques fréquents sont des maux de tête tous les 2 à 15 jours. Il peut être horaire. La douleur est intense dans ce type de céphalée de tension chronique tous les 15 jours. Cela se ressent des deux côtés. Le cuir chevelu devient sensible, ils sont plus douloureux.

types et emplacements de maux de tête

Maux de tête à la colonne vertébrale :

Toute personne qui a subi une ponction lombaire qui est une ponction lombaire développe une céphalée vertébrale. La ponction vertébrale implique le retrait du liquide céphalo-rachidien pour tout test ou procédure. La ponction lombaire consiste à injecter une anesthésie pour effectuer toute procédure. Le bloc péridural est administré dans la colonne vertébrale pendant le travail et la césarienne. Après la procédure, le fluide de la colonne vertébrale s’échappe, provoquant des changements de pression du fluide. Ce changement de pression entraîne des maux de tête. cela arrive après 5 jours de procédure. La douleur est plus en position assise. Il est préférable d’éviter de telles procédures. De plus, vous ne devez pas soulever de poids et vous reposer au maximum pour éviter les fuites de liquide céphalo-rachidien.

Maux de tête à l’effort :

Après avoir fait une activité physique intense, vous avez parfois mal à la tête. C’est ce qu’on appelle le mal de tête d’effort. on le voit surtout chez les jeunes de moins de 50 ans. Lorsque vous faites un exercice ou une activité intense, votre cœur bat plus vite pour fournir une demande continue d’oxygène dans le sang. Cette augmentation de la pression artérielle n’est pas seulement du corps, c’est aussi du cerveau. C’est ce qu’on appelle la pression veineuse. La plupart du temps, ce mal de tête est primaire. Il se termine par la fin de l’exercice. Vous voudrez peut-être avoir un jus pour normaliser la pression.

Céphalée d’hypertension :

L’hypertension signifie une augmentation de la pression artérielle. Cela est généralement dû à des antécédents familiaux ou au stress. Ceux-ci provoquent des maux de tête chez certaines personnes. Il n’y a aucune indication pour trouver ses symptômes. Juste une bonne alimentation et un mode de vie sain sont conseillés à la patience.

Céphalée tumorale :

Comme son nom l’indique, les maux de tête dus aux dérivations tumorales sont appelés maux de tête tumoraux. La tumeur est un groupe de cellules anormales qui se développent dans la masse cérébrale. Lorsque la tumeur est petite, elle n’exerce aucune pression sur le cerveau. Au fur et à mesure qu’il grandit, il commence à ajouter de la pression. Cela commence à avoir mal à la tête. Normalement, il y a des étourdissements, un manque de coordination et une réduction de la capacité de voir, d’entendre et de parler. Vous devez consulter un médecin lorsque de tels symptômes commencent à augmenter.

Céphalée post-traumatique :

Le mal de tête post-traumatique est un mal de tête après un accident ou une blessure. C’est pour une durée plus courte. Ce n’est pas non plus plus d’une semaine. Normalement, le médecin vous donnerait un analgésique.

Les maux de tête sont la maladie la plus agaçante. Le patron ne le prendra pas comme excuse. Mais vraiment ne vous laissera pas travailler. Il existe plusieurs types de maux de tête. Dites simplement au médecin les symptômes appropriés et l’emplacement du bon traitement.