Les sinus et la migraine vont de pair et constituent l’un des problèmes de tête ou de cerveau les plus fondamentaux auxquels une personne peut être confrontée. Les sinus se produisent généralement en raison de l’accumulation de mucus dans les voies nasales ou de l’inflammation des sinus dans le nez. Les sinus peuvent être un problème bénin pour de nombreuses personnes, mais pour certaines personnes, les sinus peuvent être une torture sur une assiette.

Les sinus peuvent vous harceler jour et nuit avec des maux de tête et des nausées s’ils ne sont pas traités correctement avec les soins nécessaires. Il a été noté que les sinus affectent au moins 60 personnes sur 100, mais la plupart d’entre elles souffrent d’un cas bénin de sinus dont elles se débarrassent à l’âge de 25 ans. Les sinus rendent la respiration difficile, vous donnent mal à la tête et ajoutent au mucus dans le cerveau, ce qui vous donne une sensation de tête lourde. Mais cette maladie particulière est traitable non pas avec des sprays nasaux riches en stéroïdes qui sont abondants sur le marché mais avec de la patience et de nombreux remèdes maison disponibles qui sont également disponibles en abondance.

Symptômes et causes des sinus

Les sprays nasaux vous apporteront sans aucun doute le soulagement dont vous avez besoin mais ils s’ajouteront également à de nombreux déséquilibres chimiques dans votre corps à long terme, il est donc nécessaire de demander conseil à des médecins avant de se livrer à ces nombreux produits disponibles..

Il existe de nombreuses causes de sinus qui non seulement déclencheront cette maladie, mais lui fourniront l’encouragement dont elle a besoin pour faire des ravages dans vos voies nasales..

Causes et symptômes des sinus :

Certaines de ces causes et symptômes de sinus sont les suivants.

Causes des sinus :

1. Allergie :

Les allergies peuvent déclencher les sinus, en particulier les allergies à la poussière. La poussière pénètre dans le nez et la bouche lorsque vous inspirez, ce qui vous fait également inhaler beaucoup de bactéries. Cette bactérie revigore vos allergies, vous faisant ainsi commencer à développer un rhume également connu sous le nom de rhume des foins. Ce rhume accumule du mucus dans les voies nasales et bloque les sinus. À son tour, le sinus est causé par une inflammation bloquant davantage la respiration dans les voies nasales. C’est la cause première des sinus. Une inhalation d’eau chaude aidera à apaiser les voies tout en réduisant l’accumulation de mucus dans le nez.

2. Lumière du soleil :

La lumière du soleil provoque à la fois la migraine et les sinus, le premier étant plus dangereux que le second. La migraine est plus une forme avancée de sinus et provoque des évanouissements lorsqu’elle est exposée à trop de soleil. Tout le monde a des glandes sinusales dans le tractus nasal. Certaines personnes passent toute leur vie sans se soucier du problème respiratoire auquel elles sont confrontées en raison des sinus. Mais certaines personnes, lorsqu’elles sont exposées à trop de soleil, ont un problème qui nécessite un traitement médical pour l’empêcher de s’aggraver. La chaleur enflamme les sinus dans les voies nasales, les faisant se développer dans le nez, ce qui rend la personne un peu difficile à respirer.

3. Régime irrégulier :

C’est la vérité qu’une alimentation irrégulière peut amener une personne à avoir des sinus. C’est parce que les sinus n’affectent pas seulement les voies nasales, mais affectent également la tête au total. Une grande accumulation de mucus ainsi qu’une faible quantité de sang rempli de nutriments font que la personne se sent faible et épuisée même lorsqu’elle ne s’est pas exercée de quelque façon que ce soit. Un régime alimentaire irrégulier provoque également des pannes d’électricité lorsqu’il est exposé à des conditions météorologiques extrêmes, ce qui est un autre signe de racine de sinus. Par conséquent, mangez sainement et vous resterez toujours en bonne santé.

4. Virus :

Vous savez peut-être maintenant que la plupart des infections des sinus commencent par un rhume normal. Une infection virale dans les voies nasales entraîne un rhume et provoque un gonflement des tissus nasaux et une congestion. Cela bloque les sorties de drainage des sinus. Une infection des sinus causée par un virus ne peut pas être complètement traitée en prenant des antibiotiques, car ces médicaments ne fonctionnent que sur les bactéries. Les symptômes pourraient cependant s’améliorer dans une semaine. Le moyen le plus efficace de traiter cette infection virale est de maintenir une bonne hygiène, de se faire vacciner contre la grippe et d’éviter la compagnie d’autres personnes infectées..

5. Champignons :

Selon les experts, les champignons sont les causes les plus inhabituelles qui pourraient conduire à une infection des sinus. Il a été constaté que les infections des sinus par les champignons sont plus prédominantes chez les personnes dont le système immunitaire est plus faible, bien qu’elles puissent même avoir un impact sur les personnes en bonne santé. Le champignon le plus commun qui cause la sinusite est Aspergillus. L’infection fongique des sinus peut être traitée à l’aide d’un traitement antifongique, en grattant le sinus infecté ou en utilisant des méthodes chirurgicales pour éliminer la croissance fongique.

6. Polypes :

D’un point de vue médical, les polypes nasaux sont des extensions de croissance qui se produisent à l’intérieur des tissus du nez et des sinus. Ces excroissances bénignes bloquent les cavités des sinus et empêchent le mucus de s’écouler, ce qui entraîne une infection des sinus. Les polypes provoquent également un blocage des voies respiratoires qui entraînent de graves maux de tête. Les polypes nasaux sont médicalement guéris en utilisant des sprays nasaux aux stéroïdes ou en suivant une cure de stéroïdes oraux. Cependant, si cela n’aide pas non plus, une intervention chirurgicale est nécessaire.

7. Utilisation excessive de produits nasaux :

Vous utilisez peut-être des sprays décongestionnants nasaux pour soulager un nez bouché, peu conscient du fait qu’ils peuvent également resserrer les vaisseaux sanguins présents dans le nez. L’utilisation prolongée de ces produits nasaux peut même aggraver les symptômes s’ils ne sont pas suivis comme indiqué. L’utilisation excessive de sprays peut réduire la sensibilité à leurs effets et provoquer un nouveau gonflement du nez. Cela peut à nouveau entraîner une récidive de la congestion et déclencher une infection des sinus. L’utilisation de sprays nasaux doit donc être arrêtée après une période de 4-5 jours.

8. Natation et plongée :

Les sinus peuvent également être déclenchés par des activités physiques comme la natation et la plongée. Les personnes sensibles aux infections des sinus doivent éviter de rester longtemps dans les piscines chlorées. L’eau chlorée des piscines peut provoquer une irritation des sinus et de la muqueuse nasale. Non seulement cela, la plongée peut également déclencher le problème. Lorsque vous plongez, la pression pousse pour arroser les sinus et peut enflammer ou irriter les tissus.

9. Voler :

Les vols fréquents peuvent être une autre cause pouvant conduire à une sinusite. En vol, en particulier pendant le décollage et l’atterrissage, la pression atmosphérique réduite en vol peut exercer une pression dans la tête qui peut bloquer les passages d’air et les sinus. Cela peut même aggraver les symptômes du rhume. Si votre travail exige de fréquents voyages en avion et que vous êtes sujet à une infection des sinus, emportez un inhalateur ou une goutte de décongestionnant nasal pour garder vos sinus dégagés.

10. Fumer :

La fumée de cigarette et la fumée sont également considérées comme des déclencheurs d’infection des sinus. Tout comme les autres polluants atmosphériques, la fumée peut irriter ou enflammer les membranes nasales. Cela peut augmenter la susceptibilité à la sinusite. Il a été constaté que les fumeurs de cigarettes ont un risque plus élevé d’infection des sinus car leur système de nettoyage des sinus est endommagé par la fumée..

Les sprays nasaux vous apporteront sans aucun doute le soulagement dont vous avez besoin mais ils s’ajouteront également à de nombreux déséquilibres chimiques dans votre corps à long terme, il est donc nécessaire de demander conseil à un médecin avant de s’adonner à ces nombreux produits disponibles. L’infection des sinus provoque beaucoup d’inconfort et de douleur. Un nez bouché qui peut sembler courant pendant les hivers peut même s’avérer être une infection chronique des sinus. Très important, il faut être prêt à tout, donc connaître les symptômes des sinus est extrêmement important pour mieux comprendre cette maladie.

Symptômes des sinus :

Vous trouverez ci-dessous 10 symptômes de sinus qui indiquent que votre « rhume » a besoin de soins et de traitements supplémentaires.

1. Douleur :

Le symptôme le plus initial des sinus est la sensation de douleur. Les sinus peuvent se trouver autour des yeux et juste derrière le nez. Lors d’une infection, ces endroits peuvent faire mal. La douleur est due au gonflement et à l’inflammation des sinus qui provoquent une pression incessante sur les membranes. La sensation de douleur peut être ressentie dans le front, entre les yeux, dans les dents et les mâchoires supérieures et les deux côtés du nez.

2. Douleur dentaire :

La douleur dans les mâchoires supérieures est l’un des premiers signes d’une infection des sinus. Cette douleur n’est pas la même qu’un mal de dents ordinaire. Au cours de l’infection, les membranes des sinus s’enflamment et exercent une pression sur les mâchoires supérieures, ce qui vous fait ressentir de graves maux de dents. Alors la prochaine fois que le mal de dents persiste longtemps, il est temps de consulter votre médecin.

3. Décharge sinusale :

L’écoulement nasal pendant la sinusite n’est pas le même que celui que vous obtenez pendant le froid. Pendant la période d’infection, lorsque vous vous mouchez fréquemment, faites attention aux pertes jaune verdâtre. La couleur change en raison d’une infection des sinus qui descend jusqu’aux voies nasales. L’écoulement des sinus peut même atteindre la gorge, provoquant une sensation de chatouillement ou de démangeaison au fond de la gorge. Cette condition est médicalement connue sous le nom de «goutte-à-goutte postnasal».

4. Maux de tête :

Les maux de tête sont principalement les premiers symptômes des sinus. Une grande accumulation de mucus dans le cerveau provoque une tension qui à son tour provoque des maux de tête. Les maux de tête peuvent aller de très légers et gérables à très mauvais et atroce. Les maux de tête légers ne sont pas si graves et vous pouvez déterminer que si vous avez des sinus, ce n’est pas grave, donc c’est facilement traitable. Les maux de tête atroces qui surviennent tous les jours sont un très mauvais signe. Bien que les sinus ne soient pas mortels, ils peuvent causer une grande gêne respiratoire.

5. Pannes :

Les évanouissements sont un autre signe de sinus. Les pannes de courant se produisent généralement pour deux raisons, l’une est que vous êtes exposé à des conditions météorologiques extrêmes qui sont principalement la lumière du soleil extrême et la deuxième est qu’il n’y a pas assez d’oxygène atteignant votre cerveau et votre cœur parce que les voies nasales sont bloquées par des sinus enflammés. Les sinus dans ses derniers stades doivent être opérés et enlevés afin que la personne puisse à nouveau respirer facilement.

6. Difficulté à respirer :

Respirez profondément par le nez. Si vous sentez l’air passer normalement, cela signifie que vos sinus vont bien, mais si vous ressentez le moindre problème, il est nécessaire d’obtenir immédiatement l’avis d’un médecin. Un médecin ne pourra qu’examiner vos voies nasales et vous dire quel est le problème exact de vos sinus..

7. Rhume et grippe :

Plusieurs fois, les gens ont confondu un rhume avec le rhume et se sont soignés afin de pouvoir se débarrasser de cette maladie. Mais la vérité est que les sinus vont de pair avec le rhume ou la grippe. Les allergies peuvent provoquer une congestion du nez et de la poitrine. Cette accumulation de mucus est une cause fondamentale des sinus qui a été mentionnée précédemment. Bien qu’un rhume puisse être juste un rhume, faites un bilan juste au cas où vous ne savez pas ce qui vous attend une fois le rhume guéri..

8. Mauvaise haleine :

Pendant la période d’infection des sinus, la décharge vert jaunâtre s’accumule dans les sinus et s’égoutte même jusqu’au fond de la gorge. Cela se traduit par une odeur nauséabonde de la bouche, une condition connue sous le nom de « halitose ». L’odeur est due aux sous-produits volatils produits par l’organisme, qui sont la principale source d’infection. Même les médicaments pris pour soigner l’infection, assèchent la gorge et altèrent l’haleine.

9. Mal de gorge :

Les gouttes nasales que vous pourriez utiliser pourraient vous soulager légèrement du nez congestionné, mais elles pourraient provoquer une irritation et des démangeaisons dans la gorge. L’utilisation initiale de ces gouttes postnasales peut d’abord ressembler à un chatouillement dans le nez, mais l’état peut s’aggraver avec le temps. Si l’infection persiste pendant plus de quelques semaines, le mucus du nez peut provoquer un gonflement de la gorge. La condition peut s’aggraver et entraîner un mal de gorge douloureux.

10. Fièvre :

La fièvre n’est jamais le résultat d’un rhume. Cependant, lorsque les infections deviennent plus aiguës, comme dans la sinusite, vous pouvez ressentir une augmentation de la température corporelle qui se produit lorsque le système immunitaire essaie de combattre l’infection. La plupart des symptômes de la sinusite et du froid se chevauchent. Cependant, vous devez être plus prudent pour rechercher certains symptômes rares qui indiquent une sinusite. Normalement froid qui persiste plus de 10 jours, signale l’apparition d’une infection des sinus.

Les sinus sont quelque chose que beaucoup de gens ont et ils sont devenus aussi courants que le rhume, mais l’inconfort qu’ils provoquent est dix fois plus important que ce qu’un rhume vous fait. Seule une opération peut vous réconforter une fois un certain point franchi, alors faites vérifier immédiatement vos voies nasales si vous avez des problèmes respiratoires.