Vous voulez perdre de la graisse du ventre ! Optez pour le thé vert…. Je pense que la plupart d’entre vous ont essayé le thé vert au moins une fois dans leur vie. De nos jours, la popularité du thé vert a tellement augmenté que la plupart des gens l’utilisent. Le thé vert est une boisson forte qui rafraîchit votre corps et votre esprit. Il a une variété d’avantages parce que cette boisson maintient votre corps en forme et mince. Il contient des polyphénols qui aident à brûler les graisses. C’est de plus une motivation d’antioxydants qui bloquent l’altération des calories ingérées en graisses.

Le thé vert réduit-il la graisse du ventre

La diminution de la graisse, principalement dans l’abdomen, peut être une procédure difficile qui nécessite souvent des changements importants dans l’alimentation et les habitudes d’exercice. Même si certains aliments et boissons, tels que le thé vert, peuvent aider à accélérer cette procédure en stimulant le métabolisme, il est peu probable qu’ils entraînent une perte importante de graisse abdominale une fois utilisés seuls. Plus récemment, il a été utilisé pour lutter contre la grippe, le rhume, l’apnée du sommeil perturbatrice, maintenir le système immunitaire et perdre du poids. L’extrait de thé vert contient un effet thermogénique puissant dans le corps. Par conséquent, la consommation de thé vert augmente la sortie d’énergie du corps, le construisant pour brûler plus de calories ainsi que de la graisse corporelle..

Bienfaits du thé vert :

• En outre, l’élimination du thé vert peut également vous aider à réduire votre graisse abdominale. La graisse du ventre inutile a tendance à se déposer sur les organes vitaux et peut activer le processus d’inflammation qui, dans l’ordre, peut conduire à des maladies chroniques. N’oubliez pas que porter trop de graisse du ventre peut augmenter votre risque de développer la maladie, par exemple le diabète, le cancer, les maladies cardiaques..

• Certaines études révèlent que la consommation de thé vert à emporter peut augmenter la combustion des graisses jusqu’à 2 heures après la prise d’un repas.

• Comme nous l’avons vu, l’excès de graisse abdominale augmente le risque d’une situation médicale difficile. Les catéchines et les stimulants du thé vert améliorent le métabolisme, vous permettant de gaspiller plus d’énergie dans vos activités quotidiennes, ce qui, dans l’ordre, peut contribuer à la perte de poids..

Rôle du thé vert dans la perte de graisse du ventre :

• L’Epigallocatéchine Gallate (EGCG), catéchine présente dans le thé vert. De plus, ses propriétés antioxydantes étonnantes qui aident à défendre les cellules, l’EGCG diminuent le tissu adipeux sous-cutané qui est la graisse qui se cache sous votre peau. En plus d’aider à combattre la graisse du ventre, l’EGCG a été associé à l’augmentation du métabolisme, à la libération des graisses stockées dans le corps et à la lutte contre les fringales..

• C’est cette graisse viscérale souterraine qui est dommageable. C’est parce que l’inflammation et la lutte contre l’insuline, qui sont ensemble puissamment liées à toutes sortes de maladies graves, y compris le diabète de type 2 et les maladies cardiaques.

• Le thé vert contient des composés appelés catéchines qui augmentent les dépenses énergétiques, augmentent la libération de graisse par les cellules adipeuses, en particulier dans l’abdomen, et accélèrent la combustion des graisses par le foie, principalement après les repas..

• Le thé vert contient un composé appelé EGCG (gallate d’épigallocatéchine). Il a été démontré que cette catéchine, un type d’antioxydant, empêche la croissance des cellules graisseuses. Au cas où vous ne le sauriez pas, un antioxydant aide à protéger vos cellules. C’est donc une excellente nouvelle et vous comprenez maintenant pourquoi vous obtenez le double avantage de perdre la graisse du ventre et d’aider votre système immunitaire..

• Le thé vert a plusieurs composés, comptant la caféine et les polyphénols qui influencent le corps de plusieurs manières.

Mécanisme du thé vert :

• Augmentation de la thermogenèse ; c’est-à-dire une production de chaleur améliorée qui entraînerait une augmentation de la dépense énergétique (sinon la combustion des calories)

• couper l’appétit

• réduire l’absorption des nutriments

• diminution de la régulation des enzymes prises dans le métabolisme des graisses hépatiques

• stimuler l’oxydation des graisses (autrement au moyen de la graisse corporelle comme énergie)